Tous les amoureux de sensations fortes, grâce à leurs deux roues, sont obligés d’assurer ce dernier afin de pouvoir en profiter peu importe les circonstances. Cependant, la moto n’est parfois de sortie que durant certains mois de l’année.

Dans ce cas, il serait très peu intéressant pour le conducteur de payer pour une assurance pendant toute l’année avec toutes les garanties incluses. Pour éviter cela, il faut savoir qu’il existe des solutions comme l’assurance moto saisonnière qui semble énormément plaire.

Alors, en quoi consiste cette dernière ? Et comment faut-il y souscrire ?

Pour quelles raisons faut-il opter pour une assurance moto saisonnière ?

Contrairement à une assurance moto temporaire, l’assurance moto saisonnière aussi appelée assurance hivernage consiste à souscrire à une assurance durant toute l’année en suspendant quelques garanties durant quelques mois de l’année.

Cela signifie donc en d’autres termes que le conducteur est capable de bénéficier de la garantie responsabilité civile, qui est le minimum légal, pendant toute l’année, et ce en sollicitant des garanties supplémentaires pendant les mois où la moto est la plus active.

Il faut savoir qu’il existe un nombre incalculable d’assurances de ce genre chez les assureurs en France. Alors que certains proposent des formules semestrielles, d’autres proposent des contrats plus longs, mais avec une limite de suspension des garanties. D’autres assureurs laissent bien sûr le choix à leurs clients de déterminer les périodes qui leur sont les plus avantageuses.

Généralement, l’assurance moto saisonnière est très appréciée par les motards, car elle leur permet de profiter de leur véhicule pendant les saisons les plus ensoleillées de l’année tout en ayant une certaine protection le reste du temps. Cependant, il faut savoir que lorsque les garanties sont suspendues, la moto se trouve au garage.

Comment est-il possible de souscrire à une assurance moto saisonnière ?

Comme cité précédemment, l’assurance moto saisonnière est une offre très connue dans le monde à deux roues, car de nombreux motards ont tendance à y avoir recours en raison de tous les avantages qu’elle est capable de présenter.

Ceci étant dit, il faut savoir que pour souscrire à une telle offre, rien de plus simple. Il suffit de trouver un assureur proposant une telle formule. En règle générale, ils sont très nombreux. Cependant, en fonction des régions, il est possible que certains assureurs refusent.

Dans ce cas, il est nécessaire de faire entrer en jeu ses talents de négociateur afin de pouvoir négocier une suspension temporaire de certaines garanties. Quoiqu’il en soit, il faut savoir que parmi les garanties nécessaires à une assurance saisonnière, il y a :

  • L’incendie ;
  • Les catastrophes naturelles ;
  • Le vol et les dégradations ;
  • Les bris d’optique de phare…etc.

Bien sûr, il faut savoir que pour une assurance moto saisonnière, l’assureur s’organise différemment pour le calcul des tarifs. Il faut garder en tête que chaque situation est différente d’une autre, ce qui peut engendrer des tarifs tout aussi différents les uns des autres.

Plusieurs facteurs comme la date de l’obtention du permis de conduire, les caractéristiques de la moto ou son utilisation peuvent entrer en jeu et peuvent considérablement changer les choses. Le mieux à faire est de demander un devis pour en savoir plus.