Les assureurs proposent plusieurs types d’assurances à leurs clients, à savoir l’assurance habitation, l’assurance-maladie et l’assurance emprunteur. Concernant l’assurance emprunteur, y souscrire repose sur certaines modalités de souscription. L’une d’elles est relative à l’âge de l’assuré. Est-il possible de consentir à une assurance emprunteur plus de 80 ans ? Éléments de réponses !

L’assurance emprunteur est possible pour les plus de 80 ans

Selon la loi française, l’âge ne doit pas être un frein pour une personne âgée désirant souscrire à une assurance emprunteur. Si le problème relatif à l’âge d’un assuré se pose concernant l’assurance emprunteur, c’est parce que vous pensez qu’une personne âgée aura du mal à remplir sa part du contrat. Ce qui est totalement faux ! Les personnes âgées de plus de 80 ans sont même très priorisées par les banques.

En effet, ces institutions ont constaté que les seniors perçoivent régulièrement leurs pensions lorsqu’ils sont déjà retraités. Ils ont donc une certaine stabilité sur le plan financier. Aussi, ils n’ont pas assez de charges, contrairement aux plus jeunes qui ont des enfants à nourrir et des prêts à rembourser. Au regard de tous ces aspects précités, les seniors de plus de 80 ans peuvent facilement souscrire à une assurance emprunteur, car ils ont la possibilité de solder régulièrement leurs prêts.

Les garanties liées à l’assurance emprunteur pour les plus de 80 ans

Tous les contrats d’assurance disposent d’une garantie. L’assurance emprunteur n’a pas dérobé à cette règle. Les garanties de l’assurance-maladie se présentent comme suit :

  • la garantie ITT ou Incapacité Temporaire et Totale ;
  • la garantie IPT ou Invalidité Permanente Totale ;
  • la garantie IPP ou Invalidité Permanente Partielle ;
  • la garantie décès.

Par ailleurs, le plus grand problème que rencontrent les plus de 80 ans pour la souscription à l’assurance emprunteur est lié aux garanties. Plus précisément, les seniors ayant moins de 65 ans sont uniquement éligibles pour bénéficier des garanties ITT, IPT, et IPP. Par conséquent, une personne âgée de plus 80 ans sera donc dans l’obligation de bénéficier uniquement de la garantie décès. Notifions également que l’assuré de plus de 80 ans jouit de la garantie décès jusqu’à l’âge de 90 ans.

Les formalités médicales pour l’assurance emprunteur des plus de 80 ans

Il est vrai que la réalisation des examens médicaux n’est pas obligatoire. Toutefois, il est bien évidemment légitime que les banques exigent que les plus de 80 ans fassent des examens médicaux avant l’obtention du prêt. La raison avancée est qu’à un certain âge, les soucis liés à la santé deviennent multiples. En conséquence, les banques demandent des examens médicaux pour vérifier si vous avez une maladie particulière qui peut vous conduire à la mort d’un moment à un autre.

Par ailleurs, les formalités médicales existent sur deux formes, les classiques et les médicales allégées. Dans la formalité médicale classique, l’assuré doit fournir dans le dossier les résultats de ses examens médicaux. Au cas où les examens révèleraient qu’il a un sérieux problème de santé, il peut ne pas obtenir le prêt. La formalité médicale allégée, elle, ne nécessite pas des examens médicaux. L’assuré aura tout simplement une fiche de questionnaire de santé à remplir pour bénéficier d’un prêt allant jusqu’à 100.000 euros.

Comment trouver la meilleure assurance emprunteur ?

Les assureurs sont de plus en plus nombreux à proposer leurs services en France. Il est maintenant possible de trouver des assureurs exclusivement en ligne, d’où la multiplication des offres. Pour trouver l’assurance emprunteur avec les meilleures garanties et au meilleur prix, il peut être très utile d’utiliser un site comparatif comme lesfurets.com. Le comparateur va en effet comparer les offres de dizaines d’assureurs pour vous proposer une offre au prix le plus avantageux en fonction de vos besoins.

L’assurance emprunteur est une garantie souscrite pour couvrir un emprunt, immobilier comme lié à la consommation, pour garantir le paiement des échéances. Elle n’est pas obligatoire, mais peut vous sauver si êtes dans l’incapacité de rembourser l’intégralité du capital restant dû. N’hésitez pas à consulter ce lien pour aller plus loin sur le sujet. Les banques souhaiteront souvent que vous souscriviez à cette assurance pour vous accorder un prêt, surtout si vous n’avez pas un patrimoine suffisant.

Comment sera calculé le coût de votre assurance emprunteur ?

Il y a quatre critères de tarification principaux dans une assurance emprunteur. Tout d’abord, votre risque médical va être analysé en fonction de votre âge, de vos antécédents médicaux et de votre état de santé. Tout sera pris en compte, par exemple si vous êtes fumeur ou non. Un contrat d’assurance prêt emprunteur s’accompagne toujours d’un questionnaire santé et il est fortement déconseillé de mentir dessus.

Votre risque professionnel en fonction de votre emploi sera également évalué. Auto entrepreneur, salarié en situation de CDD ou CDI… Enfin, votre mode de vie et le montant du capital garanti seront évalués. Cela fait de nombreux critères pouvant faire évoluer d’une manière positive ou négative le montant de votre assurance emprunteur et c’est pour cela qu’il ne faut pas négliger l’importance d’utiliser un comparateur pour obtenir le meilleur prix.