Étant une entreprise d’assurance, la Garantie Mutuelle des Fonctionnaires GMF propose différentes offres et contrats pour optimaliser au mieux sa retraite et profiter des avantages qui vous conviennent à vous et à votre famille. Si vous pensez à épargner vos enfants après votre décès c’est que vous avez sans doute pensé à souscrire à une assurance vie, dans ce cas cet article vous aidera à y voir plus clair et choisir l’offre qui vous convient le mieux.

Multeo : assurance vie GMF

L’assurance vie de gmf est un bon investissement que ce soit pour l’assurance en cas de décès ou celle en cas de vie, elle vous permet de récolter un capital sans pour autant le geler : il peut être retiré à tout moment (il n’est pas récupéré seulement par les enfants en cas de décès).

Gmf vous propose son assurance vie MULTEO. Cette dernière offre une douzaine de contrats, dont l’investissement dans un fond d’euros ou en unités de compte. Pour souscrire il faut faire un versement primordial de 1000 euros, puis cotiser selon le choix de l’assuré de manière ponctuelle ou périodique. Il peut choisir entre se faire retirer la somme à verser directement ou la verser lui même.

La Multeo présente plusieurs avantages :

  • Impact de frais relativement réduit : seulement 2% sur versements et 0,75% sur la gestion.
  • La facturation sur les arbitrages se fait sur un minimum de 20 euros et un maximum de 150 euros. Elle présente 0,5% de la somme ajoutée.
  • Les fonds d’euros ont été très performants durant les 5 années passées, et l’épargne acquise sur ces derniers s’est élevée à 60%.
  • Le dépôt primordial est assez bas.
  • La possibilité de dynamiser l’offre avant la fin du contrat.
  • La planification de rachats partiels et totaux.
  • Ouverte aux différentes tranches d’âge.
  • Assistance gratuite pour répondre aux questions des assurés.

Dynamisation de son assurance vie GMF

Au cours de votre contrat MULTEO vous pouvez à tout moment changer l’offre de ce dernier pour mieux optimiser vos épargnes vous pouvez passer d’un contrat d’investissement en fonds d’euros à un autre multisupport.

Comment ? Il suffit de transférer toutes ses épargnes en euros à un contrat multisupport tout en affectant 20% de ces dernières à des supports en unités de compte.

Le risque majeur que présent la dynamisation est la perte en capital.

Il est préférable de se diriger vers un conseiller GMF avant de se lancer dans l’action pour mieux s’informer sur les risques et les avantages d’une telle opération.

Souscrire à une assurance vie : Pourquoi et comment ?

L’assurance vie est le placement préféré des français, généralement utilisé comme un outil d’épargne à plus ou moins long terme, mais qui vise également à protéger les descendants en cas de décès, ou le propriétaire lui-même en cas d’accident et d’impossibilité à travailler.

Souscrire à une assurance vieGénéralement, il est conseillé d’épargner pendant au moins huit ans, afin que cette épargne devienne intéressante. Il s’agit en tout cas d’un excellent moyen de transmission du patrimoine qui se fait de lui-même, puisque vous décidez de votre vivant quelles personnes toucheront cette épargne.

Sachez que les français sont nombreux à souscrire à l’assurance vie suisse qui est appelée troisième pilier. Et il vaut mieux s’y prendre en ce moment puisque les lois changent, et qu’il ne sera probablement bientôt plus possible pour un étranger de pouvoir ouvrir un tel compte d’épargne à l’avenir. Seules deux compagnies d’assurance proposent encore aujourd’hui un troisième pilier aux frontaliers et il pourrait être réservé prochainement uniquement aux résidents. Si vous êtes intéressés par ce complément intéressant (voire indispensable) à la retraite, ne perdez donc plus de temps. Si vous en possédez déjà un, vous le conserverez sans changement en 2021.