Comment bien choisir son assurance habitation ?

L’assurance habitation est une couverture facultative ou obligatoire en fonction de la qualité de l’occupant. Malgré cela, il est nécessaire d’y souscrire. En cas de sinistre, elle est indispensable pour protéger des éventuels dommages le logement et ses occupants ainsi que les biens mobiliers qui s’y trouvent. Cependant, pour bénéficier d’une couverture adaptée à vos besoins et attentes, il est nécessaire de bien sélectionner votre assurance habitation. Pour le faire, voici quelques paramètres à prendre en compte.

Le remboursement des dommages

Pour déterminer le montant de votre cotisation et celui du remboursement en cas de survenance d’un éventuel sinistre, l’assureur prend en compte le capital assuré. Ce terme désigne la valeur totale des biens que vous avez l’intention de protéger. Pour ne pas percevoir une indemnisation trop faible, vous devez faire l’inventaire de vos biens. Cela est nécessaire pour identifier en premier lieu les biens qui selon vous doivent être protégés. En second lieu, cela vous permettra de déterminer la valeur exacte des biens afin de les communiquer à l’assureur.

L’inventaire de la valeur des biens à assurer

Une assurance habitation couvre aussi bien le local que les biens mobiliers qu’il contient. Pour ce faire, l’inventaire doit concerner ces deux catégories de biens. Pour déterminer la valeur de votre bien immobilier, prenez en compte son prix d’achat si vous venez de l’acquérir. Cependant, si après l’acquisition de votre logement, vous avez eu à effectuer des travaux de rénovation, vous devez prendre en compte ce paramètre pour définir la valeur de votre bien. Si par contre, vous n’avez pas eu à réaliser des travaux d’embellissement, il est possible que votre logement ait vieilli. Dans ce cas, sa valeur sera dépréciée. Soyez donc précis lors de l’évaluation de votre bien car c’est en fonction de sa valeur que l’assureur vous remboursera. Par ailleurs, vous devez aussi savoir que l’assureur prend en compte d’autres paramètres pour évaluer la valeur du logement. Il s’agit de sa superficie, sa localisation géographique ainsi que du nombre de pièces qu’il comporte.

Quant à vos biens mobiliers, prenez en compte tout ce qui se trouve au sein de votre logement. Il peut s’agir des vêtements, des meubles, de la vaisselle ou objets de valeur. Cependant, si après l’inventaire de tous vos biens, vous constatez que ces derniers ne possèdent pas une grande valeur, vous n’avez pas à exiger une couverture élevée. Si en revanche, vos biens immobiliers sont de grande valeur, exigez une couverture importante. Pour cette catégorie de biens, il est surtout conseillé d’avoir une photographie ou une facture d’achat. Ainsi, vous serez capable de prouver la valeur du bien.

Le montant de la franchise

Le montant de votre indemnisation n’est pas le seul paramètre à considérer pour bien choisir votre assurance habitation. La somme de la franchise est également essentielle. Parlant de la franchise, il s’agit du montant qui reste à votre charge après que l’assureur vous ait indemnisé suite au sinistre. Ce montant peut être calculé de diverses manières en fonction de l’assureur. Il est nécessaire que ce mode de calcul soit précisé dans le contrat d’assurance. Outre cela, prenez bien connaissance de la somme de la franchise, car plus celle-ci est élevée plus l’assurance habitation est meilleure.

Les garanties du contrat d’assurance habitation

Pour bien choisir votre assurance habitation, vous devez aussi prendre en compte les couvertures. Ces dernières se déclinent en plusieurs catégories. Il y a d’abord les garanties incluses dans le contrat d’assurance. Ces dernières varient d’un assureur à un autre mais il y a des couvertures qui doivent obligatoirement être contenues dans le contrat d’assurance. Il s’agit des garanties légales qui exigent que le contrat propose à minima une couverture contre les risques locatifs si vous êtes locataire. Si vous êtes copropriétaire, la couverture doit concerner à minima la responsabilité civile. Avec ces garanties légales, vous pouvez bénéficier de couvertures supplémentaires. Il peut s’agir des garanties contre les bris de glace, les vols, les incendies ou les actes de vandalisme.

A côté des garanties incluses, il y a celles qui sont en option. Ces dernières ne sont donc pas automatiquement incluses dans le contrat d’assurance. A ce niveau, vous devez aussi comprendre que ces couvertures varient d’un assureur à un autre. Ainsi, choisissez votre contrat d’assurance en fonction des garanties optionnelles qui vous paraissent utiles. Dans le cas échéant, vous risquez de payer pour des cotisations qui ne vous serviront pas.

Outre cela, vous devez aussi prendre le soin de bien lire les termes du contrat afin de déterminer les couvertures qui ne sont pas proposées par l’assureur. Cela vous évitera les mauvaises surprises lors de la survenance du sinistre.